Parazit – exploration artistique

En 2017, j’ai commencé à écrire, dessiner, dialoguer avec des oeuvres abandonnées et qui touchaient une émotion chez moi. Planches de skateboard que j’avais détruites, cadres au SPIT (« petits riens » flamand). En les sortant de chez moi, dans la rue, pour les accrocher au mur, c’est devenu du street art.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sortie dans la ruelle à Tourinnes-la-grosse


Marches pour le Climat: « Vous aimez la Nature Morte? »


Récit graphique de Parazit – Novembre 2019

12-parazit-a-octobre

13-parazit-b-octobre

14-parazit-c-novembre

15-parazit-d-novembre