Demain? Aujourd’hui non peut-être!

5 raisons pour aller voir Demain aujourd’hui…et pas demain, ni après-demain, ni après que Demain soit parti des cinémas….et AVEC tes enfants !

1) Demain est au cinéma. Le grand écran. Le premier rang d’une salle comble (c’est encore mieux). Tu entends les gens qui sourient durant tout le film, dans ton dos. La famille des humains est dans la salle. Celle qui rêve et qui vit. Elle est là. Les gens restent dans la salle un long moment. C’est bon de les regarder. Ils ont applaudi. Ils parlent. Ils sont éveillés. Le cinéma est un art vivant. Réveillant. Le public est réveillé. Un tissu blanc lui donne envie. Sentir que tous les spectateurs vibrent autant que toi. C’est comme au stade du Barça ou tout le monde est derrière la même équipe. La world Cup ou toutes les nations vont gagner.

2) Aller voir Demain, c’est arrêter de dire « on sait, on connaît» pour se réjouir. Pour voir. Pour compléter les trous. Pour refaire les liens. C’est possible. C’est en cours. Aujourd’hui. Pas demain. Ni après-demain. C’est facile. Voir les oreilles de Rob Hopkins qui s’écartent (encore un peu plus) quand il parle de Gremlins. Rêver sur les déchets de San Francisco. Ecouter la dernière blague de Pierre Rhabi (très bonne). Voir Jeremy Rifkins pour seulement 8 euros (il facture 20.000 euros l’heure de conférence). Vérifier si Olivier De Schutter va finalement sortir de ses gongs (non, pas cette fois). Jouir encore et encore du mépris de Vandana Shiva pour Monsanto et autres affreux de la mondialisation. Savourer une explication limpide et courte qu’aucun expert financier, banquier ou prof d’univ n’a livré durant mes quatre années d’études en gestion : « Comment on crée de l’argent ? » et tes enfants à la sortie proposer de créer sa propre monnaie. « On le fait papa, on le fait ? » Entendre un directeur d’école du pays le plus haut placé dans les rankings scolaires dire qu’inspecter c’est inutile et que donc il n’y en a pas. Au cas ou tu as des doutes, tu verras que tes enfants à 10 ans lisent très bien (les sous-titres de Demain p.ex). « Dégouté, tu peux te coucher en classe! ». Oui. « et apprendre à faire la lessive aussi, tu as vu ? »

3) Aujourd’hui aller voir Demain. C’est apprendre à ne plus attendre.

Attendre est la maladie mentale la plus sournoise de notre époque.

L’homme est dans un avion qui se crache. L’avion va vite. Il est confortable. VOD. WIFI. Petits boutons et caipirinha. L’avion « supermarché mondial » est condamné. Ça commence à chauffer. Le parachute est dans tes mains. Il y en a pour tout le monde. Le passager doit néanmoins détacher sa « ceinture de conformité», prendre un parachute et sauter. Pas demain. Maintenant. Détacher son regard de l’écran qui projette un blockbuster entertainant. Enlever son Icasque de la radio « chill and grill ». Se lever. Maintenant. Pas demain. Ni après-demain, ni après que Demain ne soit sorti des salles. Et quand tu as sauté, en fait, tu t’aperçois que tes deux pieds sont sur le sol Terre. Que le parachute est inutile. Que l’avion n’allait nulle part.

4) Aller voir Demain aujourd’hui…et pas demain, ni après-demain, ni après que Demain ne soit sorti des salles, ça permettra, dès demain de pouvoir faire de nouvelles blagues sur le titre du film. Quand on a vu Demain, on peut, dès le lendemain, proclamer qu’on a vu Demain hier. Non Hier, c’était pas demain, c’était hier. Demain, c’est fini. Un vrai bonheur.

5) Car je suis content de donner l’argent de mes tickets au cinéma qui projette ce film, qui fait se réunir ces gens que je ne connais pas mais qui veulent la même chose. Et qui repartent tous vers autre chose. Demain me donne la foi qu’il ne nous reste pas 20 ans avant la fin du monde, mais qu’en 5 ans, tout peut avoir changé. Tout est dans la tête. Et entre nos mains. Dès demain en fait. Car Demain, c’est du passé. C’est maintenant que ça se passe, demain. Voilà pourquoi je propose de renommer le film Maintenant


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.